Juan Gelman

Juan Gelman (Buenos Aires – 1930-2014) – Poète, journaliste, traducteur. L’écrivain équatorien Jorge Enrique Adoum l’a considéré comme « le plus grand poète vivant de langue espagnole ».
Depuis le début des années 1980, il a vécu au Mexique où il a reçu en 2000 le Prix de Litérrature latino-américaine et des caraïbes Juan Rulfo. Les prix ibéro américains de poésie Ramón López Velarde, en 2003, Pablo Neruda, en 2004 et Reina Sofía, en 2005, lui ont été aussi décernés. En 2007, l’ensemble de son oeuvre a été reonnue par le prix Cervantés, considéré comme le Nobel latino-américain.
Certains de ses poèmes ont été mis en musique et interprétés par le Cuarteto Cedrón. Il a également donné de nombreux récitals accopagné par les bandéonistes Rodolfo Mederos ou Cesar Stroscio.
Forcé à l’exil en raison de ses convictions et de son militantisme pendant la dictature militiaire au miliue des années 70 en Argentine, il devra faire le deuil de sa belle-fille enceinte et de son fils assassinés tous les deux par le régime militaire et il pourra retrouver sa petite-fille en 2000.

 

 

Deux inédits à dix ans de la mort de Juan GELMAN

La Jornada 14 janvier 2024

Página12 14 janvier 2024

 


Ouvrages de Juan Gelman