L’effondrement et autres histoires (parution le 21 juin)

par Armonía Somers

Couverture d’ouvrage : L'effondrement et autres histoires (parution le 21 juin)
Éditions :Hardcover - 1ère édition: 14,00 €
ISBN : 9782491742676
Taille : 12,60 x 18,60 cm

« Je suis sûr que le lecteur qui rencontrera Armonía Sommers pour la première fois s’arrêtera de lire de temps en temps pour se demander comment fonctionne cette fascination inexplicable qu’exerce le texte sur lui, à quoi ressemble-t-elle. Il s’agit d'un mécanisme de raréfaction du monde, d’une manoeuvre hallucinatoire de leur représentation, d’une fièvre programmée qui interfère entre les mots, les êtres et les choses. L’énergie poétique de la prose propulse ces fictions par agglutinement. Tout dépend de cette énergie et on ne trouvera, ici (ni dans les lieux, ni dans le parler des personnages, ni dans le ton du narrateur), pas un seul trait de couleur locale. La ville, la campagne, les caractères ont une certaine universalité abstraite malgré l’épaisseur de leur matérialité, malgré les jus corporels qui suintent, malgré leurs odeurs et leurs stridences. Mais chaque circonstance est minutieusement, saturée, volontairement surchargée par l'écriture. »

De la préface de Gustavo Espinosa

Disponible sur :
Artistes de couverture :
Traducteurs :
Genres :
Étiquettes :

À propos de l’auteur

Armonía Somers (Pando, 1914 - Montevideo, 1994), dont le véritable nom était Armonía Liropeya Etchepare Locino fut la fille d'un tailleur anarchiste et d'une fervente catholique qui écrivait dans une revue locale des articles avec des références nietzschéennes.
Pendant longtemps, Armonía Somers, a partagé son activité entre l'enseignement et la littérature.
Son œuvre écrite est empreinte d'érotisme, de fantastique et de violence, avec des touches oniriques et surréalistes et des références à la Bible
Elle a écrit les romans La mujer desnuda (1950), De miedo en miedo (1965), Un retrato para Dickens (1969) et Sólo los elefantes encuentran mandrágora (1986).


Laisser un commentaire